Lovasoa Rabary

Journaliste

Quand au collège, les enseignants demandaient aux élèves quelle carrière envisagent-ils d’embrasser plus tard, Rabary Bodovoahangy Michelle Lovasoa, répondait invariablement : journaliste et/ou enseignant. Son rêve était tel que lorsqu’elle était au lycée, ses camarades de classe l’ont surnommée : Anne Sinclair, la star du petit écran à l’époque avec son émission 7/7 sur TF1.

Vingt ans plus tard, Lova Rabary réalise son rêve. Ou plutôt, ses ambitions. Toutes les semaines, elle dirige l’animation de l’émission télévisée hebdomadaire Salangalanga. Diffusée sur la chaîne de télévision RTA, l’émission est produite par L’Express de Madagascar SA et Lova Rabary, aujourd’hui une des rédactrices en chef au sein de cette entreprise de presse, y évoque avec ses invités les débats de société et les grandes questions d’actualité.

« Salangalanga, c’est l’adjectif qui, dans le pays betsileo, qualifie les cornes de zébus droits, pointus. Et l’objectif de l’émission, c’est de poser des questions droites, pointues, qui élèvent les débats, s’efforçant de ne jamais verser dans la polémique », expliquet-elle. Avec Salangalanga, c’est un l’esprit de L’Express de Madagascar que Lova Rabary amène à la télé. « Pour toucher davantage de gens ».

S’exprimer. Mais aussi raconter les bonnes initiatives. Partager des informations, les mauvaises nouvelles souvent, mais aussi proposer des alternatives. Ce sont les ambitions de Lova Rabary. En mûrissant, elle s’est rendue compte que le plus important, c’est aussi et surtout d’aider le citoyen à s’exprimer, à donner à celui-ci un espace pour exprimer ses idées et ses opinions, mais aussi donner à celui-ci tous les éléments lui permettant de faire des choix et de décider.

Après une maîtrise en Droit public et en sciences politiques, une licence en Histoire, une maîtrise spécialisée en journalisme, toutes acquises à l’Université d’Antananarivo, Lova Rabary obtient en 2014 le Master International en management des médias à l’Ecole Supérieure de journalisme de Lille. Elle débute sa carrière au quotidien Les Nouvelles où elle exerce en tant que journaliste politique. Puis, elle intègre le groupe L’Express de Madagascar où elle est d’abord journaliste, rédactrice en chef adjointe puis récemment rédactrice en chef.

Engagée dans la défense des causes humanitaires, et défenseure acharnée de l’éthique journalistique, elle se battra pour que les publications de L’Express de Madagascar ne publient pas les annonces publicitaires jugées dégradantes pour certaines catégories de personnes. Elle accompagnera l’élaboration d’un Code de déontologie propre aux publications de L’Express de Madagascar. 

Partager ce contenu